Recherche et developpement sur le cuir de poisson.

En 1989, la Tannerie, pour des besoins de diversification, a eu l’idée de procéder à des recherches sur le tannage des peaux de poisson.

En effet, l’évolution de la transformation du poisson (filetage, fumage, plats préparés) a engendré un déchet non valorisé, la peau de poisson.

Le succés des travaux a permis, dés 1991, la mise au point d’une gamme de maroquinerie à base de cuir de Saumon.

De 1992 à 1994: programme de recherche ANVAR (Agence Nationnale pour la Valorisation et le Recherche) sur les peaux de Julienne et de Perche du Nil.

De 1999 à 2000: programme européen CRAFT avec les centres techniques de l’Italie, l’Espagne, la Grèce, la France dans le but de valider les qualités physico-chimiques des différents cuirs de poisson.

De 2000 à 2002: mise au point  du cuir d’Esturgeon.

Depuis 2005, établissement d’un catalogue de cuirs de poisson, chaque espèce présentant des qualités esthétiques différentes.

 

Print Friendly